finances personnelles

Comment faire face à l’inflation et à la montée des taux d’intérêts ?

Sujets de grande actualité par les temps qui courent, l’inflation galopante et la montée des taux d’intérêts peuvent être une source d’inquiétude importante pour toute personne qui a à fréquenter l’épicerie sur une base quotidienne ou à aller faire le plein. Peu d’éléments qui nous entourent semblent échapper à cette flambée qui fait décroître notre pouvoir d’achat et notre épargne comme neige au soleil.

Ce texte se veut un bref résumé des éléments en cause dans ces deux phénomènes ainsi qu’une liste de quelques trucs simples pour y faire face.

L’inflation

Quand l’inflation est à un niveau bas (considéré à 2 % annuellement par la Banque du Canda), l’économie se porte bien et, par conséquent, vos finances aussi. Par ailleurs, les prix ont tendance à monter quand la demande de biens et de services est plus grande que ce qui est offert dans l’économie. On assiste actuellement à ce phénomène pour plusieurs raisons, mais principalement les trois suivantes :

  1. Les conséquences de la pandémie de COVID-19 sur les chaînes d’approvisionnement ;
  2. La guerre qui sévit en Ukraine ;
  3. La pénurie de main-d’œuvre au Canada et dans certains autres pays du G7.

Quand les prix montent, on n’en a plus autant pour notre argent. Cette perte de pouvoir d’achat nuit à notre niveau de vie et diminue la valeur de nos revenus d’emploi et de notre épargne accumulée. Une forte inflation fait également en sorte que les consommateurs et les entreprises ne peuvent pas anticiper leurs coûts d’un jour à l’autre. La situation dans laquelle on se retrouve actuellement rend la vie particulièrement difficile aux personnes dont les revenus ne suivent pas l’augmentation des prix, notamment celles qui touchent une pension ou un faible salaire.

L’augmentation des taux d’intérêts

Quand on entend hausse des taux, on pense immédiatement à notre hypothèque (si nous en avons une). En voulant restreindre l’accès au crédit (en augmentant les taux), la Banque du Canada affecte les ménages les plus endettés. Comment ?

Les gens qui viennent de signer un prêt à taux fixe peuvent dormir tranquilles. Cependant, ceux qui ont opté pour un taux variable verront leurs mensualités augmenter. Pour une hypothèque amortie sur 25 ans, chaque progression de 25 points de base coûte environ 12 $ par mois par tranche de 100 000 $ d’emprunt.

Si le taux directeur croît de 125 points de base d’ici un an comme prévu, une hypothèque de 300 000 $ coûtera 2 160,00 $ de plus par année : ce n’est pas rien !

L’évolution du taux directeur touche également le coût des marges hypothécaires. À moins de disposer d’une bonne épargne, il faudra supprimer quelque part pour absorber ces dépenses supplémentaires, le plus souvent dans les dépenses non-essentielles (voir plus bas).

Les deux phénomènes (inflation et taux d’intérêts) sont reliés dans la mesure où lorsque la croissance de l’économie se poursuit et les pressions inflationnistes restent fortes, la Banque du Canada aura tendance à augmenter le taux directeur (taux auquel elle prête aux banques) pour freiner la montée des prix et réduire la surchauffe de l’économie.

Comment faire face à l’inflation ?

Première solution pour faire face à l’inflation :

Faire des recherches pour obtenir les meilleurs prix pour l’épicerie et autres biens de consommation

Faire l’épicerie en ayant comparé les prix au préalable est une bonne habitude à adopter. Au contraire, il faut éviter les achats impulsifs, sous le coup de l’émotion (ou de la faim !) Certains produits sont plus sensibles à la hausse des prix, comme la viande par exemple. On peut les remplacer par des légumineuses à l’occasion. Plusieurs sites en ligne (et gratuits) nous permettent de comparer facilement les prix d’un épicier à l’autre. Même chose pour les biens de consommation, il est désormais très facile de comparer les prix en ligne, dans le confort de son foyer.

 

Deuxième solution pour faire face à l’inflation :

Réduire l’essence

Si vous demeurez dans un endroit qui est desservi par les transports en commun, optez pour ce mode de transport en tout temps ou à temps partiel. Optez pour le télétravail si possible. Si votre voiture arrive en fin de bail, optez pour un véhicule moins énergivore ou électrique.

 

Troisième solution pour faire face à l’inflation :

Couper dans les dépenses non-essentielles

Les dépenses discrétionnaires, aussi appelées non-essentielles, telles que les sorties, les loisirs ou le restaurant du vendredi soir sont des dépenses qui peuvent être réduites facilement sans affecter grandement notre mode de vie.

 

Quatrième solution pour faire face à l’inflation :

Réviser nos abonnements mensuels et autres dépenses récurrentes

Faites la revue de vos abonnements numériques tels Netflix, forfait câble, forfait cellulaire, vos produits d’assurance, etc., bref tout ce qui vient gruger votre budget sur une base récurrente, et éliminez tout ce qui est superflu ou que vous n’utilisez pas.

Vous pouvez également vendre ce que l’on utilise plus et donner une deuxième vie aux objets qui ne nous servent plus. Il y a, au fond de nos placards, des objets ou des vêtements dont on ne se sert plus mais qui gardent une certaine valeur pécuniaire sur le marché l’occasion.

 

Cinquième solution pour faire face à l’inflation :

Faire un budget et réduire ses dettes

Il n’en demeure pas moins que le point de base de toutes nos décisions financières personnelles devrait être notre budget. Il est donc important de débuter avec cet exercice.

Un autre incontournable est la réduction de nos dettes de consommateur. Si vous avez des soldes sur des cartes de crédit à fort taux d’intérêts, il est important de vous y attaquer rapidement. 

Si vous avez des questions concernant ce qui précède, n’hésitez pas à communiquer avec nous au 1-877-352-6661 ou en complétant notre formulaire de contact disponible ici. Il nous fera plaisir de discuter avec vous de vos dettes d’impôts ou de votre endettement en général. Nous vous rappelons que la première consultation, qu’elle soit en ligne ou en personne, est toujours gratuite et confidentielle.

Retour haut de page